Mosquée al-Rahma - Accueil Mosquée al-Rahma - Accueil

> Actualités




L'association Le Vivre Ensemble lance un appel aux dons dans le cadre du projet de construction d'une nouvelle mosquée à Vichy.


Une mosquée ?

         La mosquée est un lieu de socialisation pour les personnes qui la fréquentent. La mosquée joue un rôle d’interface entre les populations musulmanes (qui fréquentent la mosquée, mais aussi les populations musulmanes dans leur ensemble). En définitive, La mosquée est l’élément central de la visibilité urbaine de l’islam parce qu’elle s’affirme comme lieu central à partir duquel s’organise l’action culturelle et religieuse. La mosquée y remplit, en particulier, une fonction cultuelle et sociale mais aussi symbolique.

         Le terme « mosquée » est issu du terme arabe « masjid » qui signifie le lieu de rassemblement, ou du terme « jâmi », lieu de réunion. Cette présentation des termes arabes permet d’expliquer la fonction sociale attribuée au lieu dès les origines.

         La mosquée est un agent socialisateur, au sens où elle permet la transmission de normes et de valeurs qui visent à intégrer l’individu à la société et à construire une identité individuelle respectable et respectant les valeurs républicaines de notre pays, même si la fonction sociale attribuée à la mosquée varie sensiblement selon la taille du bâtiment.

Le contexte

         On évalue le nombre de musulmans en Auvergne à 30.000 ou 35.000. Lors des différentes fêtes religieuses (AID EL Kabir, El Fitr), nous estimons potentiellement le nombre de fidèles présents pendant la prière à environ 1000 à 1200 personnes (si les structures nous le permettent) et ce, pour les 3 mosquées (Turques, Fleury et nous- mêmes).

         En revanche, le nombre de fidèles le vendredi (jour saint de la semaine où est dispensé un prêche) est estimé de 150 à 250 en moyennes (cela dit nous sommes « agglutinés sur 140 m2, ce qui fait moins d’un mètre carré par individu et je vous laisse imaginer les conditions en période estivale »).

         Non seulement ce local est trop restreint pour nos besoins hebdomadaires, mais il l’est également lors de nos deux fêtes religieuses annuelles où le manque de place nous contraint à installer les fidèles dans l’entrée du local pour déborder même jusqu’à sur l’escalier.

         Ces chiffres, même approximatifs permettent néanmoins de donner un ordre de grandeur de la présence du fait islamique sur la commune de Vichy et de ses environs. Dans la commune et en plus de la nôtre, on compte 2 salles de prières (Mosquée AL HIJRA FLEURY et mosquée turque).
- En ce qui concerne l’éducation des enfants issus de familles de confessions musulmanes, il apparaît clairement qu’il existe un vide abyssal dans nos structures d’accueil (« nous faisons avec les moyens du bord ») et une forte demande des parents dans l’encadrement de leurs enfants.
- A cela, il faut ajouter une désocialisation de quelques jeunes de nos quartiers auxquels il faut tendre une main efficace dans son intérêt et celui de la République.

         A cette problématique organisationnelle, s’ajoute l’aspect financier qui n’est pas à négliger. En effet, nous sommes une Association qui ne survit que du fait de la générosité de ses membres, des bénévoles et des fidèles. Nous refusons catégoriquement les financements étrangers, et étant une Association cultuelle nous ne pouvons bénéficier de subventions d’État.

         De ce fait depuis notre création en 2011 nous sommes redevables d’un loyer de 1220 euros charges comprises. Or cette charge pèse un poids important sur nos finances au point où nous mettons certains projets en attente afin de pouvoir honorer cette somme. Par conséquent par un simple calcul mathématique nous constatons que nous avons déboursé en frais de logement depuis notre création la somme approximative de 85 000 euros.

         Tous les éléments susmentionnés montrent qu’il existe un besoin manifeste de disposer un centre cultuel et culturel permettant d’apporter des solutions efficientes pour le bien de notre commune et de ses environs.

Nos objectifs

          La mosquée est un espace de convivialité et de solidarité renforçant le sentiment commun d’appartenance à une communauté de valeur.

          C’est notamment après les heures de prières que se retrouvent les fidèles pour se rencontrer et discuter. C’est véritablement un lieu de loisirs au-delà d’un lieu de culte, c’est aussi un lieu de vie, de rencontre et de divertissement parfois pour des personnes âgées, qui se retrouvent là à discuter de tout et ils y passent du temps.

          Le rôle premier de la mosquée est un rôle cultuel. C’est un rôle duquel on ne tient pas à sortir, puisque c’est un rôle qui lui est dévolu. Ensuite par ricochet vous avez forcément un rôle social par le fait par exemple, qu’un millier de personnes se réunissent chaque vendredi pour la prière ou bien 5 fois par jour pour prier, et c’est un lieu de socialisation qu’il est impossible d’occulter.

          C’est également au sein de la mosquée, que se mettent en place des relations de genre et intergénérationnelles. L’accentuation de la fréquentation de la mosquée, s’accompagne d’une accentuation de la pratique féminine, notamment dans les espaces de taille suffisante pour leur consacrer une salle. De même, la mosquée permet la rencontre entre les anciennes et les nouvelles générations, qui participe à la formation d’une identité chez les jeunes musulmans, en permettant l’autocritique d’un passé et d’une histoire commune.

          La mosquée est également le lieu d’une constante adaptation entre des héritages culturels différents. La formation d’identités nouvelles et d’un « islam » respectant le cadre français ou européen se produit au sein des mosquées :

« Nous entendons chasser toute forme de communautarisme ».

         La mosquée nous permettra également la publicisation (au sens d’inscription dans l’espace public) d’une pratique collective du culte.

         La mosquée fera partie de l’espace public, en ce que les activités de ceux qui la fréquentent ne sont pas sans effet sur leur socialisation, mais également en ce que la mosquée joue un rôle d’interface avec l’extérieur. Ainsi, la publicisation de notre future mosquée se traduira notamment par un contact plus ou moins fréquent avec les autres instances religieuses présentes dans notre ville mais aussi avec les pouvoirs publics.

         En somme, la mosquée par une installation pérenne dans la ville de VICHY et un investissement quotidien auprès des musulmans, deviendra un acteur à part entière de la vie locale. Nous organiserons des portes ouvertes à destination de la population non musulmane de la ville de VICHY et de ses environs, dans le but de pacifier les relations avec le voisinage. Elle est légitime dans son action sociale et parfois sera vue comme un intermédiaire (à la fois par les acteurs publics et musulmans) entre les pouvoirs publics et leurs concitoyens.

Le terrain

         Nous souhaitons acquérir le terrain situé 7 Allée des Ailes / 8 Rue des primevères – 03200 Vichy, qui est composé d’un terrain de 1 637 m2 + un bâtiment de 273 m2. Ce terrain fait actuellement l’objet d’un appel d’offre jusqu’au 15 Octobre 2017, par la société CBRE appartenant à Total.

         Les raisons motivants notre choix :

- Ce terrain est situé au coeur du quartier des ailes. En effet, les habitants de ce quartier composent la majeur partie de nos fidèles et bénévoles. De ce fait nous serons au plus proche des habitants, ce qui permettrait de saisir encore mieux leurs besoins, les problématiques du moment d’une part. Et d’autre part d’être physiquement rapproché, ce qui facilitera non seulement les déplacements des personnes âgées qui se rendent quotidiennement à la mosquée, mais aussi limiter la barrière de la distance avec les jeunes, ce qui nous permettrait de les toucher davantage au travers de nos actions précités (notamment éducatif les concernant).

- Se rapprocher du quartier c’est être connu et vu de tous, car malheureusement, beaucoup d’habitants n’ont pas connaissance de l’aide que nous pouvons leur apporter (financière dans les cas difficiles au travers d’appels de dons, mais surtout éducative et sociale pour leurs enfants et pour eux-mêmes)

- Il est également impératif pour nous de rester dans le secteur des ailes, c’est pourquoi ce terrain répond idéalement à nos attentes, sans quoi notre mosquée n’aurait pas raison d’être. Or les ailes sont situés au coeur de la zone commerciale qui s’étend jusqu’au magasin « Grand frais », et les terrains non seulement ne sont pas légions, mais également notre projet de construction d’un lieu social n’intéresse pas les vendeurs qui souhaitent céder leurs terrains uniquement à des enseignes commerciales.

- Ce terrain est par conséquent notre dernière chance de pouvoir acquérir notre indépendance et notre liberté non seulement financière mais aussi de faciliter nos actions éducatives et sociales qui sont déterminantes de nos jours, du fait de la méconnaissance de notre religion et des dérives qui en découlent. Nous voulons ainsi être une barrière à l’obscurantisme et à la régression des droits des femmes et des hommes.

Financement

          Afin d’atteindre notre objectif de pourvoir acquérir ledit terrain et procéder à la construction de notre mosquée, nous diffuserons notre projet via internet sur des sites de crowdfunding, mais également systématiser les sorties hors de Vichy pour faire des collectes dans les mosquées réparties sur l’ensemble du territoire national.



--- DONNER POUR NOTRE PROJET ---



> Faire un don pour notre projet par virement bancaire

En précisant le motif du virement. Par exemple : " Projet construction "

             Banque : C.A VICHY CLEMENCEAU (00080)
             Code Banque : 16806
             Code guichet : 00820
             N° de compte : 66083416506
             clé RIB : 89

             IBAN : Fr76 1680 6008 2066 0834 1650 689
             BIC : AGRIFRPP868

> Faire un don par chèque :

             À l'ordre de : Association Le Vivre Ensemble
             À l'adresse suivante : 51, allée des ailes 03200 vichy





Qu’Allah vous récompense - بارك الله فيكم